boh_me3

Quand Clothogancho coud, déchire, découpe, "relooke", ces petits bouts ridicules qui ne ressemblent à rien, ces lisières, ces morceaux d'ourlets, ces revers enlevés, ces coins qui tombent, ça la rend malade. Elle n'arrive pas à les jeter. Habituellement elle fourre tout ça dans une taie d'oreiller HS et s'en sert pour éponger ses pinceaux ou bourrer des pique-épingles, des boules, des fleurs, des poupées vaudou (ah, ah... qui a peur des poupées vaudou, pas vous, pas vous ?).

Mais un jour, une mouche la pique ! dans un élan, elle assemble tout sans préparation, tac, au pif, direct, au zig-zag, elle pouvait faire mieux, c'est sûr (c'est scandaleux !), elle fait quand même des blocs sinon le truc aurait l'air d'une peau de chat écorché splashée contre un mur, tchac ! pire que dans les BD, et voilà, un tour de pompons crochetés et le tour est joué. Amateurs de bel ouvrage, abstenez-vous, pardon, pardon. Ami(e)s pressées, foncez ! je vous absous.

La prochaine fois que la mouche la piquera, elle s'appliquera un peu, promis. Crazy, isn't it ?