Croiser les doigts sans s'emmêler les pinceaux et se jeter sans filet, pour dire à Barjolaine combien Clotho apprécie son luxueux et généreux cadeau ( fanfaronner un peu en cachant combien on a la trouille de travailler des fils précieux).

Le temps fut automnal, Clotho, qui a toujours eu maille à partir avec la discipline, a improvisé vite vite en mêlant les cashmere et soie ou la soie pure à la pure laine.

                 .... Parce que tout ne tient jamais qu'à un fil, la vie, l'amour, l'amitié... 

                                                DSC04255

                                                                  DSC04256

                                                   _charpes_gm_fils_barjo