avril_2008_022

                                                                              13

Lorsque Clothogancho porte un tout autre nom, derrière ces images, il y a un peu de matériel... et sans aucun fétichisme pour l'outil qui ne fait pas l'artiste, il faut tout de même le chouchouter.

Clotho a trouvé une boutique éphémère inventive, sensible, pleine d'humour, qui habille pile le poil de ses pinceaux. ICI. Allez donc voir dans les archives, au 25 nov, ça vous laissera babas. Et surtout, visez bien les étiquettes, elles méritent le Goncourt... à elles seules, toute une histoire. Un vrai poème, ce chiffon rose.

                                                        DSC04521

(Ah oui, les pinceaux, c'est du gros, parce que Clotho ne fait pas toujours dans la dentelle...)

(NB : de nouveaux anges sont arrivés... voir au 25 nov...)