En cette saison qui se voulait ouverte, où se jouait la grande congrégation des verts, tendres, grisés, tremblés  dans le petit matin, il nous faut revenir à l'intime, rallumer tous les feux éteints, renoncer aux lilas dont toutes les petites croix gisent à terre, mouillées.  A peine écloses et déjà délavées...                                              

                                                       DSC05097

Or, dans les herbes couchées, des petites choses naissent que l'on voyait toujours roses. Roses ? La saison, cette année,  en décide autrement. Quoique, à ce qu'il paraît, certaines robes des iris à ces couleurs ressemblent :

                                                 bb_johanna1

                                                                       avril_2008_013

                                     DSC05090