Une parenthèse dans l'été. Eté de toutes les absences et des soirées incandescentes.

Besoin de vert sur les chaumes vacillants et les chemins de pierre chauffés à blanc. Extase en découvrant quelques lilas de montagne, sûrement grillés déjà mais fleurissant si tard qu'on se prend à aimer les hivers longs des lieux glaciaux ! Frémissement des vernes et des aulnes dans les basses gorges du Verdon. Ici et là quelques plantes tinctoriales, matières à rêver...

                                                           rose2

Ainsi donc, puisque j'aime les verts et vous les fais un peu aimer, je crois, voici ce qu'ont donné des roses trémières noires laissées à fermenter. Il s'agissait pour moi d'une dernière série d'essais sur une laine de chèvre superbe que je ne retrouverai jamais (Marga, c'était pour toi) :

                                                           DSC05393

Déclinaisons de vert bronze soutenu et de gris vert dans deux tonalités légèrement différentes à la lumière naturelle.

Puis, après un nouvel arrivage de mérinos deux fils, et la cueillette de nerpruns mûrs dans la garrigue gardoise, d'autres verts, obtenus par décoction après mordançage à l'alun.

                                                           nerprun

   Voici ce que donne l'ensemble, mais, attention, les fils ne sont pas de la même qualité :

                                                      DSC05399

(Toutes ces photos pour essayer d'approcher les couleurs réelles, surtout sur la chèvre qui renvoie beaucoup la lumière et se trouve tout le temps surexposée.)

Et enfin, pour ne pas vous laisser de longues semaines sans le moindre point de crochet à vous mettre sous la dent, voici au moins de quoi vous rincer l'oeil : un plaid presque achevé. "Du pur Clotho" diront les habituées. Oui : tous les bouts de laine y passent, toutes les échevettes dédoublées, les pelotons "mochetingues" ou plus jolis. Pas de marque, pas de mode, pas de quartier de noblesse à faire valoir : tout doit trouver sa place ! La suite dans trois semaines. D'ici-là, beau mois d'août à vous !

                                                      nerprun1