In memoriam...

Au moment des vendanges, la mère de Cathy s'en est allée trop brusquement et bien trop jeune, même pas l'âge requis pour se retirer légalement.

Il y a deux ans, elle m'avait donné en vrac un sac rempli de bouts de laine, de tout et de rien, colorés, synthétiques, d'une grosseur inusuelle pour moi, des petits carrés tissés sur un métier pour enfant, d'un orange pétant ou quadrillés noir et blanc, des choses peu inspirantes, il faut le dire, et qui attendaient. Tout cela dormait dans le grenier.

C'est le baiser brutal de la faucheuse qui a tout réveillé. Il me fallait redonner vie à ces morceaux à la fois écartés et conservés.

En une semaine, deux projets qui disent finalement, en leur essence, la même lutte : oui à la vie. Après la naissance à venir, celui d'une renaissance.

Avec un crochet 4, plaider pour la mémoire.  Mêler les fils, plier les matières, inclure les traces, les gestes, les restes.

                                         DSC05870

                                        DSC05871

Et retrouver, ici le pull de la soeur, là celui du père, plus loin le caraco de fiancée, la layette oubliée ou le jacquard abandonné...

                                        maman_cathy

Car oui, chaque point est mémoire, et difficile de la border la mémoire, protéiforme, mouvante, soluble et diffuse, elle résiste ou envahit, mais ce qui est sûr c'est qu'elle doit être et vivre.

                                        DSC05864