Boutons et petons :

Une mamita, ça coud et ça tricote tandis que les petits petons gigotent.

                                      montage

 Barboteuse, modèle perso, réalisée dans un lin souple à rayures gris pâle (marché de Cucuron). Resserrée à la taille et aux jambes par un croquet élastique blanc pour culottes (récup de stocks d'usines trouvés dans un vide-grenier d'Uzès, il y a longtemps).  En confidence : j'ai la même et je la porte depuis plusieurs étés, seule ou sous des jupons !

 Petite veste en cashmérino blanc (2 pelotes), fleurettes marine et gris, boutons Entrée des Fournisseurs. Oui, il aurait fallu passer un petit coup de pattemouille sur la bordure en dents de chat...

 Et comme tout va très vite, autre douceur avec jolis boutons de la Festéolienne (cliquez sur la boutique de Sylvaisne chez Dawanda). Modèle toujours au gré de ma fantaisie, couleur entre gris vert et gris bleu, la preuve, l'appareil n'arrive pas à déterminer, et semis de grains de café au lait (merci Valérie) !

                                       veste_pierre

Pelotons :

Du crochet en préparation, mais ce sera sans doute encore un peu long...

                                        DSC06299

 Mais n'oublions pas les bouillons :

D'autres mixtures cette semaine : laine aux protéines de lait, trempée dans mes fins de bain fermenté de coquelicot, nerprun, pétales de roses et bruyère, le résultat est très doux et très satisfaisant :

                                        DSC06270

En préparation, d'autres fermentations de coquelicot (oui, en Provence il a bien plu cette année et nous avons encore des fleurs et de l'herbe grasse !), de millepertuis et de coréopsis.