Plonger dans ces bains-là m'a fait le plus grand bien ! De l'indigo du Bangladesh, des haricots noirs rapportés d'Espagne, de l'orcanette (Okhra à Roussillon), du sumac cueilli entre Cassis et La Ciotat, du nerprun de la Sainte Victoire, et rien qui soit toxique: pas d'ammoniaque, pas d'hydrosulfite, pas d'acides, même pas d'alun pour la plupart, juste un soupçon de fer dans le sumac, rien qui sente mauvais ... contrairement à ce que semble dire à propos des teintures naturelles un web-magazine qui explique comment utiliser des colorants alimentaires à l'acide (pour de fort beaux résultats au demeurant).

C'est le travail de ces dernières semaines sur des écheveaux de 800, 400, 200 et 100m de pur mohair lace, un régal à teindre.

DSCF4839
DSCF4838

Aujourd'hui, j'ai rentré les bocaux et j'attends les résultats psychédéliques des figues de Barbarie (roses pétants) et de la lampourde (moutarde dorée) !

étéPrellezo0820131

Christine C., j'attends de vos nouvelles ...