2014-03-02

L'hiver n'est pas sans ressources. Lichens et cônes en tous genres sont de bons colorants dits "substantifs", c'est-à-dire qui  ne nécessitent aucun mordançage de la laine, il suffit de les utiliser en décoction. Certes, on reste dans une gamme de beiges, de jaunes, pâles ou vifs, mais toujours subtils et qui s'accorderont à merveille avec les bleus, les gris et les violets qui viendront plus tard.

 Une dizaine d'écheveaux, mieux qu'un cliché pour rappeler les montées en raquettes, les cols inaccessibles et les estives désertées. Le chalet sentait bon le bois de mélèze et les couches de bêtes, la trace des chevreuils et les griffes du loup...

De plus près :

DSCF5178

 Il se prépare aussi des choses pour de prochains hivers...

DSCF5160

Et des images de passants sous la fenêtre traversent la rétine, légères comme des empreintes...

DSCF5177