Feuillet du Manuscrit trouvé à Orgiva, que tout paléographe est invité à déchiffrer.

 Feuillet n°1 d'une série encore indénombrable de lambeaux de soie ou de coton, maculés et appliqués sur étoffes diverses. Calligraphie en "soies de Fanny" teintes par fermentation de végétaux. Ici, l'on reconnaîtra sans doute un morceau de la vraie croix, à moins qu'il ne s'agisse de la ceinture de Mélibée après la nuit dans le verger.

DSCF6910

DSCF6914

DSCF6915

DSCF6917