06 mars 2017

point final - punto final

Concentré de temps. Points de suture. Trait d'union entre les mois écoulés depuis que fut posée la première pièce. Pourtant, ce tout premier moment, je l'ai même oublié, comme toute origine. Et enfin, point final.  Ah vous trouvez que ça a un air de déjà vu sur ce blog ? Ah ah... mauvaises langues ! c'est qu'il en a fallu de la patience et de la poigne pour venir à bout de la bestiole ! mais ouf, ça y est... on n'en parlera plus. 160 x 200 cm, impossible à photographier avec du recul et une bonne lumière à l'heure où la... [Lire la suite]
Posté par clothogancho2 à 19:08 - - Commentaires [77] - Permalien [#]
Tags : , ,

23 janvier 2017

Points - puntos

 Points. Autrefois, il y avait les bons, ces images pour les enfants sages que nous ne fûmes peut-être pas. Et puis ceux que l'on marque, quand il faut toujours et encore combattre, pour ne fabriquer finalement que des perdants.   Eh bien non. Ici, il y a les points de suture, les petits points, ceux que l'on fait dans le silence, loin des clameurs et des rugissements. Comme une méditation.  Faire du bon, du vrai et du juste passe aussi par le beau, je n'en démordrai pas. C'est là que je fais le... point sur la rumeur... [Lire la suite]
Posté par clothogancho2 à 14:20 - - Commentaires [37] - Permalien [#]
Tags : , ,
20 novembre 2016

petits points pour poings levés - de puntos y puños

 Bohême, on ne se refait pas, et à défaut de lever le poing on le serrera et on continuera les petits points.  Le défi serait de réaliser un bracelet par jour jusqu'à épuisement de ce galon offert avec une commande mais dont je ne voyais pas l'usage car la couleur ne m'enchantait guère. Au moment de me défaire de la chose, l'inspiration est venue.  Un par jour ? il ne faut pas y songer, mais l'intention n'est-ce pas ce qui compte ? Quelques perles, quelques dentelles trempées dans les bouillons... [Lire la suite]
Posté par clothogancho2 à 10:37 - - Commentaires [52] - Permalien [#]
Tags : ,
14 septembre 2016

la lenteur - la lentitud

   Il y a sans doute un paradoxe à la lenteur des points qui unissent la soie à la toile : ce fourmillement, ce monde plein et grouillant d'où émergent de vagues formes n'est qu'une approche du vide.  Une à une se déposent les pensées qui encombrent.  Il y eut des joies, des blessures, des enthousiasmes, des déceptions, des naissances, des morts... traces au fond millénaires de toute humanité, traces qui devraient nous confondre dans une même tendresse, nous si semblables, et qui, pourtant, nous... [Lire la suite]
Posté par clothogancho2 à 18:29 - - Commentaires [27] - Permalien [#]
Tags : ,
18 mars 2016

entomologie - entomofolie - entomophobie - entomofiction

à trop chercher la p'tite bête... et puisque c'est ainsi, la prochaine fois, ce sera un herbier ! (jeux de fils sur tarlatane teinte)
Posté par clothogancho2 à 17:21 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
Tags : ,
05 mars 2016

boro pour petits bobos chez les bonobos

Parfois obscènes ces petits points. Traces de glissades, de dérapages, de chair mâchée sur les graviers et les rochers, vengeance des pierres profanées. Sur la dalle de la Bruxa, masque de la sorcière qui ricane chaque jour de m'avoir fait tomber. Je l'avais dérangée. *    *    *  Il y a longtemps, c'était moi qui déchirais. Lettres d'amour, petits papiers. Je rendais illisible ce qui avait été, j'enfouissais...  Aujourd'hui, elles sont visibles ces déchirures et je ris de nos... [Lire la suite]
Posté par clothogancho2 à 19:42 - - Commentaires [21] - Permalien [#]
Tags :

16 décembre 2015

tout allait être si beau... - todo iba a ser tan bonito

 Ce jour-là... L'or des feuillages coulait à flots mais "sur son corsage blanc / là où battait son coeur..." Traces qu'aucune marée n'effacera.  
Posté par clothogancho2 à 15:10 - - Commentaires [32] - Permalien [#]
20 août 2015

je reviens d'un pays de brumes... - vuelvo de una tierra de neblinas...

... d'un Finis Terrae, d'une côte qui s'efface au petit matin et parfois disparaît jusqu'au soir.  D'un pays gris, aux lumières rasantes, où la vague dépose des festons qu'elle rebrode sans cesse... bris d'algues et de coquillages, gorgones échouées... Terra galega, de meigas e bruxas, où tout chemin tracé se perd dans les fougères, où la pierre parle quand l'eau ne rugit pas. Travail en cours sur chemise ancienne, soies teintes par fermentation de végétaux, sans mordançage.
Posté par clothogancho2 à 22:26 - - Commentaires [51] - Permalien [#]
Tags : , ,
17 juillet 2015

¡ qué calor !

 Il fait si chaud qu'il semble difficile de tirer l'aiguille ou tenir le crochet. Le "dernier" plaid est toujours en cours, il ne lui manque que la bordure mais ce serait atteindre ma limite : un carré se crochète du bout des doigts, une bordure suppose que l'ouvrage repose sur les genoux, c'est trop me demander !  En attendant, donc, des essais de teinture dans différents bocaux et des bricoles avec des petits bouts de rien...  Et si les soirées étaient plus fraîches, chacun sait qu'elles ne seraient pas dédiées à... [Lire la suite]
Posté par clothogancho2 à 16:20 - - Commentaires [30] - Permalien [#]
Tags : , ,
20 juin 2015

solstice et constellations - solsticio y constelaciones

 Utilisé pour filtrer des végétaux mis à macérer pour une teinture, ce voile a été oublié aux intempéries... Taché et piqué, je l'ai brodé essentiellement au point de noeuds en suivant un parcours "galactique".  Comme souvent, l'envers est aussi intéressant que l'endroit, je n'aurais pas su obtenir directement ce tracé "sismographique", il révèle une progression dans l'espace insoupçonnable sur l'endroit : Soies teintes par fermentation, coton du "commerce".60 cm x 60 cm  
Posté par clothogancho2 à 18:28 - - Commentaires [22] - Permalien [#]
Tags : ,