22 janvier 2014

intermède - intermedio

 Après avoir rangé ma guitare, il me faut pour quelque temps ranger mes aiguilles et mon crochet, la main gauche ne répond plus ou du moins ne donne-t-elle que des réponses vives : par pitié arrête !  C'est donc le moment d'utiliser les tissus récoltés par Valérie et autres récupérations. Hélas, la vieille MAC semi-indus donne elle aussi des signes d'essoufflement : impossible de régler la tension du fil de canette. Grande  Le joli sac à pain est l'oeuvre de Valérie, je ne me lasse pas de le regarder et c'est lui... [Lire la suite]
Posté par clothogancho2 à 08:31 - - Commentaires [41] - Permalien [#]
Tags : , , ,

28 décembre 2010

cuisine de famille - cocina casera

Vous l'aurez remarqué au moment des fêtes, dans les familles, les rôles sont bien distribués... Tandis que j'avais les mains dans la poularde, le nez dans les morilles, les yeux sur le cadran du four, et la tête dans le bouillon du lendemain, P'tite soeur se la coulait sans doute plus douce à dénoyauter quelques olives. Il est vrai que son bocal de tapenade fut succulent. Aussi, au lieu de fourrer la bête, j'avais envie de mettre les pieds dans le plat.  Qu'à cela ne tienne, il suffisait  de prendre quelques minutes avant... [Lire la suite]
Posté par clothogancho2 à 19:42 - - Commentaires [39] - Permalien [#]
Tags :
11 décembre 2009

chutes barbares - recortes bàrbaros

En ces lieux que nous aimons hanter, ICI comme LÀ, des petites filles sommeillent sous la boîte à couture, bercées par les parfums d'une infusion de sureau ... Elles rêvent d'être les costumières d'un théâtre surgi de l'enfance, quand il était facile d'être princesse jusqu'aux coups de minuit. P'Tite Soeur, elle, rien à voir. Chaussée de bottes et de culottes, elle aimait les poubelles, les vraies. Elles sont encore des pochettes surprises pour ses yeux éblouis. Clotho, plus timorée, avait peur de grimper aux arbres... mais ramper... [Lire la suite]
Posté par clothogancho2 à 15:35 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
26 juin 2009

pantalon thaï, encore !- pantalones tailandeses, otros !

La version Clotho du pantalon Thaï : - chiner dans un vide-grenier un drap de fil ou de lin assez fin :                                                           - dessiner le patron... on admire la précision... Clotho fait ça un peu olé olé, ça sert pour toutes les tailles, il suffit de rallonger la longueur de côté pour les jambes de... [Lire la suite]
Posté par clothogancho2 à 00:05 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
22 mai 2009

rénover un pantalon- reformar unos pantalones

Il est dans un lin épais, au tomber bien lourd. Il était long, avec des revers, la taille élastiquée et l'enfourchure tellement grande qu'il fallait le remonter sous la poitrine, le ceinturer, le rouler, pour ne pas le perdre. Pire que Charlot ou Bidochon et Grospépère, mais les fesses n'étaient pas mal quand même.  Ajoutez à cela qu' il était rose... Déjà teint en gris et amputé de ses revers, il était hors de question de le donner, ni de le démonter. J'y suis donc allée franco. Clac ! encore un coup de ciseaux aux... [Lire la suite]
Posté par clothogancho2 à 00:30 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
15 avril 2009

ratage... - fracaso

Ce post rétro et un peu long m'est venu à l'esprit en contemplant le dernier sac de Cécile... Certaines l'auront compris, Clothogancho a passé quelques mois l'année dernière à dessiner et coudre de ses mains actives la robe de mariée de sa fille aînée (qui la voulait bien sage et bien sobre : pas tes idées de gitans, maman !). Elle cousit tant (oui oui, on dit "cousit" mesdames) qu'à dix jours de l'évènement, elle n'avait vraiment pas pensé à ce qu'ELLE, elle se mettrait ! Damned ! Vous le devinez : en catastrophe,... [Lire la suite]
Posté par clothogancho2 à 02:21 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
14 avril 2009

petite robe boule - vestido globo

Il était de tradition lorsque j'étais enfant d'étrenner une nouvelle robe le lundi de Pâques. Il se trouve que je suis entourée de filles, de nièces, de filles d'amis de toujours... et il se trouve aussi que certaines fêtent leurs 22, 24 et parfois plus..., le même jour. Cette robette, dont Clothogancho, votre serviteur, a réalisé le patronnage simplissime, a donc été déclinée en trois exemplaires. Il suffisait de varier le ton du plumetis et de l'imprimé dans lequel sont coupés les biais. Petites pattes de boutonnage en... [Lire la suite]
Posté par clothogancho2 à 09:23 - - Commentaires [6] - Permalien [#]