05 mars 2016

boro pour petits bobos chez les bonobos

Parfois obscènes ces petits points. Traces de glissades, de dérapages, de chair mâchée sur les graviers et les rochers, vengeance des pierres profanées. Sur la dalle de la Bruxa, masque de la sorcière qui ricane chaque jour de m'avoir fait tomber. Je l'avais dérangée. *    *    *  Il y a longtemps, c'était moi qui déchirais. Lettres d'amour, petits papiers. Je rendais illisible ce qui avait été, j'enfouissais...  Aujourd'hui, elles sont visibles ces déchirures et je ris de nos... [Lire la suite]
Posté par clothogancho2 à 19:42 - - Commentaires [21] - Permalien [#]
Tags :

01 février 2016

épars - dispersos

 Epars. Tels les sentiments. De la dispersion à la confusion peut-être n'y aurait-il qu'un pas. Mais... "ça travaille" dans les tréfonds pour ne pas dire les bas-fonds. Parcours labyrinthique au cours duquel il va falloir arrêter de "tourner en rond". Chercher la sortie.  Bon alors, Clotho ne crochète plus ? Si... un peu. Moins passionnément. Elle teint. Un peu aussi. Plutôt par fermentation (mais l'hiver...). Elle dessine. Trop peu. Des chutes de tissu elle fait des envols. Et voilà que ça se remet à écrire dans sa tête,... [Lire la suite]
Posté par clothogancho2 à 16:03 - - Commentaires [29] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
16 janvier 2016

être(s) de passage - migraciones

 Travail en cours, sur chanvre ancien. Bruissements d'ailes, sombres à contre-jour. Qui fera taire les oiseaux ?    Il y a beaucoup d'oiseaux dans les lignes que j'écrivais plus jeune. Oiseaux qui se confondaient avec les papillons, mouettes, colombes. Oiseaux sacrifiés ou fusillés, oiseaux qui ne se posaient jamais et qui passaient... toujours associés au temps, à l'errance, à l'exil et aux "non-lieux". Mes oiseaux furent et sont toujours de "nulle part", ma terre préférée. Papillons bleus de nuit et lucioles sur... [Lire la suite]
Posté par clothogancho2 à 14:24 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags : ,
04 janvier 2016

2016 - la crise ou la reprise ?

 Et puis, à la bûcheronne des villes, à celle qui avait inventé la "coiffure petit-pois" et l'ascenseur dans les broussailles, les brochettes de sauterelles, l'évasion par les fenêtres, l'élevage d'asticots, les planques pour petits chats abandonnés et d'autres choses encore, je dis qu'il y aura d'autres printemps, d'autres étés, que les feuilles et les fleurs repousseront, et les cheveux aussi. En attendant, la tête froide mais bien au chaud. Pas de commentaires sur ce message. Merci.
Posté par clothogancho2 à 20:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 décembre 2015

tout allait être si beau... - todo iba a ser tan bonito

 Ce jour-là... L'or des feuillages coulait à flots mais "sur son corsage blanc / là où battait son coeur..." Traces qu'aucune marée n'effacera.  
Posté par clothogancho2 à 15:10 - - Commentaires [32] - Permalien [#]
31 octobre 2015

rectificatif : mardi 3 nov - martes 3 de nov

Bon, c'est décidé, après le long travail du printemps et de l'été, il y aura une vente mercredi  mardi prochain, 3 novembre, à partir de 7h du matin 20h, sur http://couleurclotho.canalblog.com (entre parenthèses : regardez bien les rouges de l'alpaga là-haut, c'est le seul moment où j'ai obtenu un rendu photographique correct) Avec une nouvelle qualité de lace alpaga-mérinos, teinte exlusivement par macération ou fermentation, sans mordançage. Cette qualité donne environ 750m aux 100gr, et je la proposerai sous forme de... [Lire la suite]
Posté par clothogancho2 à 19:42 - - Commentaires [26] - Permalien [#]
Tags : ,

18 octobre 2015

lambeaux et fragments - jirones y fragmentos

 Feuillet du Manuscrit trouvé à Orgiva, que tout paléographe est invité à déchiffrer.  Feuillet n°1 d'une série encore indénombrable de lambeaux de soie ou de coton, maculés et appliqués sur étoffes diverses. Calligraphie en "soies de Fanny" teintes par fermentation de végétaux. Ici, l'on reconnaîtra sans doute un morceau de la vraie croix, à moins qu'il ne s'agisse de la ceinture de Mélibée après la nuit dans le verger.
Posté par clothogancho2 à 18:07 - Commentaires [29] - Permalien [#]
20 août 2015

je reviens d'un pays de brumes... - vuelvo de una tierra de neblinas...

... d'un Finis Terrae, d'une côte qui s'efface au petit matin et parfois disparaît jusqu'au soir.  D'un pays gris, aux lumières rasantes, où la vague dépose des festons qu'elle rebrode sans cesse... bris d'algues et de coquillages, gorgones échouées... Terra galega, de meigas e bruxas, où tout chemin tracé se perd dans les fougères, où la pierre parle quand l'eau ne rugit pas. Travail en cours sur chemise ancienne, soies teintes par fermentation de végétaux, sans mordançage.
Posté par clothogancho2 à 22:26 - - Commentaires [51] - Permalien [#]
Tags : , ,
26 juillet 2015

en guise de viatique - a modo de viático

 Un petit parfum d'inachevé flotte dans l'air... La bordure est à peine ébauchée, les fils ne sont pas rentrés, mais le temps presse... ah bon ? on avait dit que j'avais enfi tout mon temps ! Mais comment vous laisser sans images ? Après un temps de latence où j'irai parler une autre langue et voir d'autres paysages, comme un tableau qu'on laisse retourné quelques semaines contre le mur, je la regarderai avec des yeux neufs, des mains moins moites et sans cette lassitude qui, finalement, m'habitait : jamais tours de... [Lire la suite]
Posté par clothogancho2 à 18:03 - - Commentaires [49] - Permalien [#]
Tags : ,
17 juillet 2015

¡ qué calor !

 Il fait si chaud qu'il semble difficile de tirer l'aiguille ou tenir le crochet. Le "dernier" plaid est toujours en cours, il ne lui manque que la bordure mais ce serait atteindre ma limite : un carré se crochète du bout des doigts, une bordure suppose que l'ouvrage repose sur les genoux, c'est trop me demander !  En attendant, donc, des essais de teinture dans différents bocaux et des bricoles avec des petits bouts de rien...  Et si les soirées étaient plus fraîches, chacun sait qu'elles ne seraient pas dédiées à... [Lire la suite]
Posté par clothogancho2 à 16:20 - - Commentaires [30] - Permalien [#]
Tags : , ,