27 mai 2010

avoir du coeur - tener corazón

La lune se rêvait rousse au plein coeur du printemps, hélas son coeur était de glace aux yeux de Boniface... Le jardinier, transi d'amour et se croyant dédaigné, attendait, attendait... Il s'agissait d'un petit jeu qui avait lieu chez ELLE, immobile voyageuse, reine de la spatule suspendue à un fil, poétesse en cuisine,et danseuse sur la raide corde des mots. Surprise, j'ai gagné !                                ... [Lire la suite]
Posté par clothogancho2 à 17:08 - - Commentaires [32] - Permalien [#]

25 mai 2010

jeux innocents - juegos inocentes

                                                                                                                          ... [Lire la suite]
Posté par clothogancho2 à 19:40 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
23 mai 2010

roses anglaises - rosas inglesas

                                                          Ce long silence ne dit rien de bon. Mais ne laissons pas les barbares piétiner nos jardins. Version 1 : Ladybird.                                      ... [Lire la suite]
Posté par clothogancho2 à 19:15 - - Commentaires [21] - Permalien [#]
11 mai 2010

c'était en mai... - que en mayo era...

Ce mois nous l'attendions, "mois des métamorphoses" (L. Aragon) avec ses brassées de roses, quand chante l'alouette et lui répond le rossignol ( romance anonyme du XVIème castillan)...                                            Or nous sommes là, moroses, à voir nos jardins réels ou intérieurs courber la tête, nous préparant, la rage au ventre, à courber également l'échine dans la... [Lire la suite]
Posté par clothogancho2 à 11:13 - - Commentaires [36] - Permalien [#]
07 mai 2010

retour à l'intime - vuelta a lo íntimo

     En cette saison qui se voulait ouverte, où se jouait la grande congrégation des verts, tendres, grisés, tremblés  dans le petit matin, il nous faut revenir à l'intime, rallumer tous les feux éteints, renoncer aux lilas dont toutes les petites croix gisent à terre, mouillées.  A peine écloses et déjà délavées...                                           ... [Lire la suite]
Posté par clothogancho2 à 16:39 - - Commentaires [28] - Permalien [#]
05 mai 2010

l'art et la manière - las reglas del arte

C'était il y a des mois :                                               Vous avez demandé régulièrement comment faire. Voici donc le "tuto" façon Clotho. Taille 38-40. Laines : Le hic est que je ne sais plus combien de pelotes j'ai utilisées ni leur exacte provenance puisque j'ai tendance à acheter au coup de coeur, à stocker et à oublier les étiquettes. Le... [Lire la suite]
Posté par clothogancho2 à 09:08 - - Commentaires [24] - Permalien [#]

20 avril 2010

assembler au dernier rang - unir en la última vuelta

On me pose souvent la question : comment assembler directement en cours de travail des carrés ou des hexagones au crochet ? Tout simplement par des mailles coulées, au dernier rang, et en suivant le motif, c'est très simple. Vous aurez à assembler par un côté, deux côtés, parfois trois côtés. Il faut donc anticiper votre montage afin de trouver et de comprendre sa logique. Voici l'exemple d'un assemblage par blocs de 4.                       ... [Lire la suite]
Posté par clothogancho2 à 15:30 - - Commentaires [31] - Permalien [#]
19 avril 2010

picot sur la pointe - puntilla de puntillas

4 tours de piste et picot final.                                                                            Mais surtout, pour le souffle, ne pas s'arrêter brusquement :                    Episode compulsif pour... [Lire la suite]
Posté par clothogancho2 à 08:56 - - Commentaires [27] - Permalien [#]
15 avril 2010

rythmes - ritmos

Le plaid "ringard" a atteint une taille à peu près adulte, 160cm x 160. A vrai dire, il ne reste plus qu'à le border.                                                                                              ... [Lire la suite]
Posté par clothogancho2 à 21:33 - - Commentaires [27] - Permalien [#]
02 avril 2010

printemps d'antan - primavera remota -pero sin esquina rota-

Clotho repose sa tête mais pas ses doigts... ceux-là marchent tout seuls à ce qu'il semble, et les voilà, les doigts, qui, comme Rossinante dès qu'on lui lâche la bride, font drôle d'usage de leur liberté et retournent bêtement à l'écurie, autrement dit aux sources. Moralité, devant les sources, ne jamais dire "fontaine je ne boirai pas de ton eau", sous peine de crever de soif : il y a peu, j'aurais juré solennellement que je ne ferais jamais de "old grannies" (pff... tu parles, c'est trop ringard). Et puis... et... [Lire la suite]
Posté par clothogancho2 à 15:29 - - Commentaires [43] - Permalien [#]