03 juin 2009

des p'tits trous... - calados... ¡ y a fondo !

                                                                                         Deux légers tours de cou superposés pour les petites soirées d'été qui se prolongent "à la fraîche". Ce fil de lin et coton, très doux,... [Lire la suite]
Posté par clothogancho2 à 00:05 - - Commentaires [13] - Permalien [#]

01 juin 2009

les bonnes fées - las hadas madrinas

Elles sont mes amies de l'ombre, elles sont chineuses et généreuses, elles se trouvent là comme par miracle quand les bennes vont avaler des trésors méprisés, elles ont leurs petites adresses, leurs ventes de charité et c'est à moi qu'elles pensent, quelle chance j'ai ! P'tite Soeur et Valérie. Mes bonnes fées, la frangine de sang et la frangine de coeur, l'une comme l'autre le coeur sur la main. Vous ne les verrez que dans les commentaires, et pourtant elles sont là, discrètes, elles veillent sur moi. Par le truchement de nos... [Lire la suite]
Posté par clothogancho2 à 17:00 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
29 mai 2009

pif paf poum, distribution des prix - reparto de los premios

En fin d'année scolaire, c'est la saison des prix. Battez tambours ! Sonnez clairons ! Les deux premières "pifettes" étaient donc Bobette et Fifane, la troisième : Potiron. Ah! Potiron, puisque tu es aux States, Clotho te fait patienter encore un peu. Bobette a reçu :                                      Un sac Clotho, pas trop grand (30 x 25cm), parce qu'il faut qu'elle arrête de claquer... [Lire la suite]
Posté par clothogancho2 à 00:05 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
27 mai 2009

les rideaux de ma grand-mère - las cortinas de la abuela

D'aussi beaux que ceux-là, avec leurs roses écloses, est-ce que vous en verrez? Comme témoignage de ce qu'ils furent, il reste ces photos scannées. En noir et blanc, c'était à trois heures de la naissance de Princesse Seconde, puis en couleur, lorsque Princesse Seconde avait quatre jours :                                Ils n'ont pas supporté les années, il a fallu les démonter           ... [Lire la suite]
Posté par clothogancho2 à 00:05 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
26 mai 2009

le vélo philosophe - la bici filósofa

Vous avez bien lu : le vélo philosophe, pas le vieux philosophe. Clotho ne tricote pas avec les mots. Clotho a donc enfin repris son vélo, simple prétexte à vagabonder. Son vélo lui dicte des pensées qu'elle croit profondes et qu'il lui arrive de très vite oublier. Clotho aime aussi nommer les plantes du chemin. Nommer, c'est faire exister. Pas plus tard qu'hier, tandis que les convolvulus du talus ouvraient sur elle leurs grands yeux innocents qui n'égaleront jamais l'iris presque violet de la centaurée     ... [Lire la suite]
Posté par clothogancho2 à 00:18 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
26 mai 2009

un peu de pub... - una pizca de pub...

Barjolaine. Vous la connaissez. La championne du jeu blogosphérique ! La madone du trendy shawl, la vénus du granny plaid ! Elle vient d'ouvrir sa boutique, alors allez donc lui rendre visite  (et comme je ne sais toujours pas m'y prendre après une demi-heure de tâtonnements, cliquez donc sur "boutique", deux fois plutôt qu'une, et non pas sur la photo ! qu'est-ce qu'elle est lourde cette Clotho!)                          ... [Lire la suite]
Posté par clothogancho2 à 00:01 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

25 mai 2009

avec des restes de coton - con restos de algodón

Clotho flemmarde un peu en ce moment... elle ne vous montre que du "léger", de la "rafistole", de la bidouille... Tricotés en double, au point mousse, vos restes de coton mis bout à bout et même en mélangeant les blancs, les gris et les écrus (mais pourquoi pas les couleurs), seront aussi efficaces qu'un petit gant de crin et pourront bouillir à la machine (la preuve : celui de devant a déjà subi quelques outrages) :                    ... [Lire la suite]
Posté par clothogancho2 à 00:10 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
22 mai 2009

rénover un pantalon- reformar unos pantalones

Il est dans un lin épais, au tomber bien lourd. Il était long, avec des revers, la taille élastiquée et l'enfourchure tellement grande qu'il fallait le remonter sous la poitrine, le ceinturer, le rouler, pour ne pas le perdre. Pire que Charlot ou Bidochon et Grospépère, mais les fesses n'étaient pas mal quand même.  Ajoutez à cela qu' il était rose... Déjà teint en gris et amputé de ses revers, il était hors de question de le donner, ni de le démonter. J'y suis donc allée franco. Clac ! encore un coup de ciseaux aux... [Lire la suite]
Posté par clothogancho2 à 00:30 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
20 mai 2009

j'aimerai toujours le temps des cerises - por siempre amaré el tiempo de las cerezas

Ô vous les nostalgiques de Jean -Baptiste Clément, je vous entends la fredonner, cette chanson ... et je vois vos regards réprobateurs, vos doigts tendus de Communards tandis que je m'apprête à détourner l'hymne que moi-même j'appris avec ferveur... J'en demande pardon aux fusillés du mur du Père Lachaise, mais s'il n'y a ni Dieu ni maître, il n'y a pas de quoi sacraliser et vous me laisserez bien y aller de mon couplet.                         ... [Lire la suite]
Posté par clothogancho2 à 00:07 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
18 mai 2009

ribambelles de fleurs au crochet - retahilas de flores de ganchillo

                                                                          Avec des cotons arachnéens dénichés à Sienne (eh oui !) et ces soies du Sri Lanka, trouvées dans une vide-grenier, très fines et très difficiles à travailler (d'où le prix dérisoire, la vendeuse-brodeuse avait... [Lire la suite]
Posté par clothogancho2 à 00:05 - - Commentaires [17] - Permalien [#]