10 juillet 2017

guenilles et oripeaux - harapos y oropeles

"Elle était costumière de théâtre et les pièces de la maison débordaient de brocarts, de velours et de soies, mais ses coulisses à elle, sa grotte et son palais secrets étaient dans le grenier.  Par couleurs, elle rangeait dans des boîtes de Zan le moindre bouton de nacre, d’os ou de céramique qu’elle ressortait un jour pour parfaire un corsage, reprendre une jaquette, rajeunir un manteau. Elle ne jetait rien, elle retaillait, modifiait, transformait et se plaisait à répéter qu’il fallait faire du neuf avec du vieux, qu’elle... [Lire la suite]
Posté par clothogancho2 à 18:37 - - Commentaires [29] - Permalien [#]
Tags : , , ,

13 mai 2017

graines d'oubli - adormideras

Ce serait comme un temps de décantation. Le temps de déposer l'ancienne peau et de découvrir peu à peu la nouvelle. Des choses se préparent qui passent aussi par la couleur, qui trouveront l'aiguille, la perle et peut-être un jour se souviendront du crochet...  Sur les flancs des Alpujarras il poussait des colonies entières de pavots roses, des cynoglosses, des bourraches à profusion, des guirlandes de convolvulus et tant d'autres fleurs que nos collines ont oubliées.  Ces soies qui frémissent au vent, ce cœur dressé... [Lire la suite]
Posté par clothogancho2 à 10:03 - - Commentaires [30] - Permalien [#]
Tags : , , ,
19 février 2017

la flamme - ardor y pasión

 Aujourd'hui chacun se demande s'il a encore la flamme. Je vous la déclare donc en déclinant des rouges et des tons de feu qui ne sont pas tous là, les plus ardents étant partis pour l'Espagne que j'aime.. passionnément, cela va de soi. (Baby alpaga lace).  Et puisque la fraîcheur pourrait revenir, dans les fins de bains par fermentation et sur une laine un fil, très rustique, de la filature Catusse, crochetées en 2.5, des mitaines. En réalité deux fils sont associés : un cobweb cachemire, fin comme un fil à coudre mais... [Lire la suite]
Posté par clothogancho2 à 16:39 - - Commentaires [39] - Permalien [#]
Tags : ,
23 janvier 2017

Points - puntos

 Points. Autrefois, il y avait les bons, ces images pour les enfants sages que nous ne fûmes peut-être pas. Et puis ceux que l'on marque, quand il faut toujours et encore combattre, pour ne fabriquer finalement que des perdants.   Eh bien non. Ici, il y a les points de suture, les petits points, ceux que l'on fait dans le silence, loin des clameurs et des rugissements. Comme une méditation.  Faire du bon, du vrai et du juste passe aussi par le beau, je n'en démordrai pas. C'est là que je fais le... point sur la rumeur... [Lire la suite]
Posté par clothogancho2 à 14:20 - - Commentaires [37] - Permalien [#]
Tags : , ,
12 octobre 2016

sur Couleur Clotho

Ce dimanche, à partir de 8h, sur couleurclotho.canalblog.com, un peu de tout (des plantes, des écorces et quelques -malheureuses- cochenilles), au bouillon, en macération, par fermentation mais pour ce lot de pure laine fingering, c'est trop tard. A dimanche !
Posté par clothogancho2 à 13:35 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags :
14 septembre 2016

la lenteur - la lentitud

   Il y a sans doute un paradoxe à la lenteur des points qui unissent la soie à la toile : ce fourmillement, ce monde plein et grouillant d'où émergent de vagues formes n'est qu'une approche du vide.  Une à une se déposent les pensées qui encombrent.  Il y eut des joies, des blessures, des enthousiasmes, des déceptions, des naissances, des morts... traces au fond millénaires de toute humanité, traces qui devraient nous confondre dans une même tendresse, nous si semblables, et qui, pourtant, nous... [Lire la suite]
Posté par clothogancho2 à 18:29 - - Commentaires [27] - Permalien [#]
Tags : ,

19 juillet 2016

fantômes et squelettes - fantasmas y esqueletos

Toute trace est une quête et une faille dans le temps, un anachronisme, un symptôme... à la fois irruption du passé, fantôme,  et désir de durer, de ne pas disparaître tout à fait du futur qui se fera sans nous.  Toutes ces empreintes, ces suaires et ces vestiges, ces squelettes de feuilles, de branches sont le même signe d'une réflexion sur le temps.  Une fois roulées dans des "bundles" les branches de bruyère à balais forment de véritables nids, à l'instar des squelettes de vigne vierge travaillés par le vent et... [Lire la suite]
Posté par clothogancho2 à 13:08 - - Commentaires [23] - Permalien [#]
Tags : ,
05 juillet 2016

impressions végétales - impresiones vegetales

Nouvelle orientation : ça ne tâtonne plus, ça aiguillonne, ça bouillonne ! Bien sûr, c'est très "tendance", et il faut aimer. Les unes voudront du flou, de la tache, les autres du squelette bien défini. Voici les deux.  Pour obtenir ce résultat, les opérations sont multiples, il faut au moins trois passages par le chaudron : mordançage, impression, teinture, ou mordançage, teinture, impression, ou encore s'agissant d'indigo : bain d'indigo, mordançage, impression.  Feuilles de marronnier, de fustet pourpre avec sa... [Lire la suite]
Posté par clothogancho2 à 18:12 - - Commentaires [29] - Permalien [#]
Tags : ,
17 juin 2016

belles parures - ricos adornos

 Enfants, nous tressions des couronnes de lianes et enfilions des étoiles de bourrache pour en faire des parures... Nous étions princesses.  Il suffisait de rien.  Avec des riens encore, des chutes qu'on ne peut pas jeter, quelques perles colorées qui deviendront peut-être colliers.  Le point-arrière ferme directement la perle, il donne plus de relief qu'un point-avant. Afin de ménager le trou, on enroule sans pitié autour d'un crayon qui souffre le martyre, on serre bien :  Et puis, il y aurait ce... [Lire la suite]
Posté par clothogancho2 à 17:51 - - Commentaires [23] - Permalien [#]
Tags : , , ,
08 mai 2016

un pas en avant, deux en arrière... ¡qué largo es el camino!

 Produire, toujours produire et puis montrer, montrer... s'abrutir, répéter, répéter. Pas question d'étaler les 6 ou 7 pulls XXL et "top-down" (oh, très chic en anglais) bêtement tricotés cet hiver devant des programmes TV encore plus bêtes. Avec mes aiguilles circulaires, j'ai beaucoup tourné en rond.  Et puis,  il y a eu les... ratés !  Au crochet, ils mesuraient déjà 120cm x 120cm. Entièrement défaits. Tchac, pan ! Allez savoir pourquoi, quelque chose me dégoûtait au fur et à mesure que "feu ce plaid"... [Lire la suite]
Posté par clothogancho2 à 11:26 - - Commentaires [46] - Permalien [#]
Tags : , ,