Lointaine et proche, d'ici et de là-bas, ELLE semble vivre au rythme d'un coeur qui ne bat que pour les autres.

Et c'est de la folie.

Je l'imagine la nuit venue, tandis que Mjid et Hamza dorment, penchée sur ses aiguilles, comptant les mailles, tirant la laine... C'est pour moi qu'ELLE a tricoté son premier châle. Dans une matière et une couleur aussi douces que son sourire, le sourire de ses yeux. Et ce n'est pas tout, elle a ajouté dans le paquet qui sentait si bon la verveine deux écheveaux de la merveilleuse Malabrigo que j'avais sans doute trop admirée chez elle... la prochaine fois, je me mordrai la langue...

Merci FIFANE, merci, merci, mais maintenant, s'il te plaît, arrête ces folies et pense un peu à toi !

                                 fifane