clothogancho2

16 août 2014

mon chemin de Saint Jacques - mi camino de Santiago

Ô toi qui pleures parfois et ne peux oublier que tu n'as pas d'ailes... (Miguel Hernández)

SNC12697

toi le pèlerin qui, de rage, de fatigue ou de désespoir, abandonnes tes grolles, tes pompes, tes godasses, même jusqu'au fond de l'eau (si si, regarde bien, lecteur avisé, le centre de la deuxième photo!), sache que je suis là, qui te suis pas à pas ! tes pompes, tes grolles, tes godasses font mes délices, elles sont les témoins de ta trace, va donc sur le chemin, et ne renonce à rien !

mon chemin de St J1

mon chemin de St J

 

Bientôt de retour, bien sûr... 

DSC04706

(choroniques sans commentaires, le retour est pour bientôt !) 

Posté par clothogancho2 à 00:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


07 août 2014

que de souvenirs - cuántos recuerdos

... dans une simple corolle !

DSCF1829

 

Histoire d'Hortense (extrait)

"Elle aurait bien aimé semer trois petits pois dans un godet qu’elle aurait posé sur ses étagères pour voir si le rai de lumière, à supposer que le ciel fût dégagé, les aurait fait germer, mais elle trouvait cela trop compliqué. En outre, à supposer aussi que des cotylédons acceptent de s’ouvrir comme deux hélices prêtes à se tourner vers un soleil si fugitif, Hortense craignait d’être dépassée par une végétation qui grimperait à l’assaut de sa bibliothèque, s’insinuerait entre les pages des livres et étoufferait ses souvenirs. Elle avait renoncé. Sans doute éprouvait-elle envers les plantes la même terreur qu’envers les chats, surtout celles qui s’enroulent et qui enlacent de leurs vrilles perverses, masquées sous d’aguichantes corolles de délicats pavillons bleus ou de lubriques étendards rouges ailés de rose, le moindre signe vertical à leur portée. Elle avait même observé chez certaines d’entre elles de ces bizarres oscillations, de ces lascives contorsions, aussi sournoises qu’inquiétantes, à la recherche d’un support devant lequel se tortiller puis s’agripper. Les salopes. Décidément, les plantes aussi avaient d’étranges comportements."

Muriel Daumal (La chaîne, 2002)

(chroniques sans commentaires, en attendant le retour)

Posté par clothogancho2 à 00:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

31 juillet 2014

couleurs - colores

DSCF5810

DSCF5807

préparer la rentrée...

(chroniques sans commentaires en attendant le retour !)

Posté par clothogancho2 à 00:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

23 juillet 2014

azimut - acimut

Voilà, ça part dans tous les sens, il fallait bien que ça arrive un jour.

"Barnum", en préparation, exercice clownesque ou haute voltige ? D'abord des carrés issus d'essais divers, puis ça s'organise, ça défile, bientôt en piste !

DSCF5735

DSCF5736

DSCF5730

 

 

DSCF5783

DSCF5778

Le grand "pestacle" sera pour la rentrée.

Ensuite... "à la manière de", très proche du petit étui à portable, un nécessaire de couture pour les vacances. A la manière de... Mandy Patullo, Léa Stansal et d'autres encore !

2014-06-21

juste quelques points de noeuds supplémentaires (et flûte! le bouton est photographié à l'envers)

DSCF5798

 

Enfin, d'autres teintures en cours, il a fallu grassement nourrir une cuve d'indigo récalcitrante.

DSCF5666

Bonnes vacances... tous azimuts !

 

 

Posté par clothogancho2 à 11:21 - - Commentaires [42] - Permalien [#]
Tags : , , ,

12 juillet 2014

nadir

Tandis que les blogs sont au nadir, ce point le plus bas, autrement dit : très mal en point, point après point je décide de continuer l'aventure...  J'ai bien essayé d'ouvrir une page pinterest (sur laquelle il n'y a toujours strictement rien) un compte ravelry (rien non plus) et une page Face Book, mais 1) je n'y comprends pas grand chose, 2) j'y perds trop de temps et ce qui paraissait stimulant devient stérile, que les amies me pardonnent : j'y serai très rare.

DSCF5740

 Depuis un moment inspirée par le point-avant de ravaudeuses célèbres, émulée par les liens que vous m'avez envoyés où l'on voit madame Akiko Iké faire son chiku-chiku, les zokins n'ayant été qu'un petit apéro, une kémia, de petites tapas sympas, j'ai entrepris de voir plus grand et d'appliquer sur des bandes de lin ou coton récupérés tous les morceaux usagés ou découpes d'autres ouvrages conservés religieusement.

Encore une fois, ma complice Valérie m'aide dans l'entreprise en partageant de fascinants confetti (car elle, elle patche des carrés d'1cm x 1cm et pas à la "one again" ou la "nimportenawak" comme moi !), certaines reconnaîtront aussi des dons qui ont attendu leur heure. Pour le reste, je retrouve le rideau de la chambre d'une de mes filles, une robe que je portais à trente ans, une autre le jour d'un enterrement, un pantalon confectionné pour une grossesse, des robes d'enfant faites maison, etc. etc.

Quand les morceaux ne sont pas trop petits, je fais des rentrés. Le fil est une grosse mèche de coton travaillée en double (récup maternelle), au début j'ai utilisé du spécial DMC de couleur mais le rendu est beaucoup moins bon.

DSCF5737

DSCF5739

DSCF5738

 Il va sans dire que ces bandes seront ensuite assemblées, il y en a pour l'instant à peu près trois mètres carrés ... à suivre donc.

 

Posté par clothogancho2 à 12:04 - - Commentaires [44] - Permalien [#]
Tags : , ,



26 juin 2014

drapé tombé - de vestidura a trapos, el pliegue decadente.

Essai sur le drapé tombé , tel est le titre d'une riche réflexion de l'historien d'art, Georges Didi-Huberman, réflexion qui le conduit du voile des nymphes de l'Antiquité aux serpillières des balayeurs urbains. Cela fait partie des "conseils de lecture", si vous le permettez.

DSCF5701

 

Effet de nudité par la couleur. Végétale exclusivement : santal, bouleau, sureau, cerisier, avocat, à peine une touche animale : cochenille. Matière : mohair et soie.

DSCF5702

DSCF5705

DSCF5690

2014-06-211

Bien sûr que je vais passer à autre chose mais... juste encore un peu... une dernière. Voilà.

 

Pour Fleur belge, voici la photo des angles, mais Sonja a raison, c'est expliqué dans le tuto. Le centre, marqué X est le point de jonction des mailles en l'air de chaque angle. N'oubliez pas que les angles se font ainsi (enfin, chez moi...) : 1 bride, 6ml, 1br, je vous renvoie au tuto.

DSCF5714

 

Posté par clothogancho2 à 08:03 - - Commentaires [57] - Permalien [#]
Tags : , , ,

01 juin 2014

contes à dormir debout - cuentos de nunca acabar

... un peu comme des points qui n'en finissent jamais, voilà pourquoi ce silence qui ne signifie en rien un long sommeil en attendant la visite de plus en plus improbable d'un prince qui risque d'être plus chevrotant que charmant... 

 Décidée à me couvrir moi-même de fleurs avant les mois de sécheresse, j'ai donc fait quelques cueillettes qui vont au plus simple :

DSCF5468

2014-05-15

J'ai testé un autre filet en calculant cette fois la quantité de laine : il faut bien 1200 mètres de lace pour le filet et 200m de chaque couleur pour les fleurs

DSCF5634

2014-06-01

 

(les fleurs roses, sur le même modèle, sont pour un projet un peu différent qui sera montré plus tard)

 Je disais donc : des points, des petits points, mais de ravaudage, et d'un ravaudage qui n'en finit pas, pour un travail que je voudrais d'envergure mais que je cache encore. Pour l'instant, juste ceci qui me rappelle furieusement l'imagerie des contes de mon enfance, souvenez-vous, lorsque le Bon Petit Diable montre ses fesses à la mère Mac'Mich, chez la comtesse de Ségur... si j'osais... !

DSCF5632

 

2014-04-296

  

2014-06-011

(et des zokins, il y en a encore et encore)

Posté par clothogancho2 à 19:57 - - Commentaires [39] - Permalien [#]
Tags : , , ,

14 mai 2014

demain - mañana

Demain sur couleur Clotho

DSCF4391

2014-03-054

2014-05-12

Récemment mis à jour12

DSCF5602

DSCF5612

DSCF5585

 

par 100 (env 650m) ou 50 grammes (env 330m), quelques nouvelles couleurs...

Posté par clothogancho2 à 08:38 - - Commentaires [35] - Permalien [#]
Tags :

29 avril 2014

à la recherche du gène Klotho - en busca del gen Klotho

 (J'ai encore quelques jours de vacances, j'ai donc le temps de vous en mettre des tartines avec plein de références savantes et tout et tout, mais vous avez le droit de regarder en douce juste les images et de faire semblant.)

Si, comme moi, vous venez d'écouter sur France Culture l'émission de Continent Sciences consacrée au cerveau et à la mémoire (mardi 29.04, 14h), il ne vous aura pas échappé que les chercheurs courent encore après un certain gène Klotho qui serait le gène de ... l'immortalité ! Ce marathon commencé depuis que Gilgamesh pleure la mort d'Enkidu cherche encore un champion qui saurait faire la nique à la mort...

Or voilà que K/Clotho a dû brouter quelque herbe magnifique au lieu de récolter ses feuilles à faire de la couleur, c'est sûr, elle se la pète la mémère, et c'est bien pire que l'herbe du diable et la petite fumée ce truc : elle ne décroche pas (Clothogancho que no desengancha, arf arf arf ! private joke pour hispanisants...). Clotho a-t-elle trouvé le gène Klotho ? je vois d'ici la une des journaux...

 Oui, j'écoutais cette émission du haut de mon grenier tandis je me livrais à d'obscènes activités (j'entends d'ici les élèves de P'tite Soeur "ben quoi, m'dame, c'est pas "nique la mort" qu'elle vient d'dire la meuf ?"). Oui, de toute sa hauteur, et dans son désir de toute-puissance la meuf prétendait sauver d'une mort certaine sa peau, ou plutôt deux ou trois choses auxquelles elle tient comme à une seconde peau.

 Ah, ok, on a compris, rideau, c'est encore de ravaudage qu'elle va parler la dame...

  Crrraaac, cette petite camisole en sergé de coton satiné, allait rendre l'âme, son tissu "mûr à point" comme disait ma mère, cette fois, toute une manche y était restée et la deuxième, je ne vous dis pas. Je l'avais trouvée il y a quelques années dans un vide-grenier, certaines coutures étaient entièrement faites à la main à très petits points bien réguliers, je l'avais teinte dans un bleu subtil, très pâle, j'avais dû y appliquer trois petites pièces, discrètes et mignonnes, mais là, ça ne rigolait plus !

 Toujours aussi fascinée par Jude Hill, j'ai donc dû employer les grands moyens.

 Technique : surtout appliquer au fer sur l'envers, une vliseline thermocollante ultra fine et extensible en jersey  (pour soie), cela ne cartonnera pas le ravaudage.

2014-04-295

2014-04-292

2014-04-293

2014-04-294

 

Ben oui, on ne la voit pas entièrement parce que je n'arrive pas à faire la photo...

Et ce n'est pas tout, parce que les jeans aussi se mettent à lâcher et crient misère, alors...

Récemment mis à jour11

Si bien partie, en avant la récup de rideaux, de housses de couettes et de robes ringardes (non m'dame, aujourd'hui on dit "vintage") ! et voilà quelques maniques-zokins ou comme on voudra appeler ça, on s'en fiche, on prend un plaisir fou à tirer l'aiguille qui fait son petit bruit, chik chik, chik...

DSCF5489

 

Posté par clothogancho2 à 17:18 - - Commentaires [46] - Permalien [#]
Tags : ,

18 avril 2014

le temps des fleurs - estación florida

Eclatants ou fanés, nous rêvons de bouquets.

2014-04-102

DSC05714

 

et une version "coquelicot" ultra-sobre du châle en filet (les variantes n'ont pas dit leur dernier mot)

2014-04-10

Posté par clothogancho2 à 12:37 - - Commentaires [35] - Permalien [#]
Tags : , , ,



Fin »