clothogancho2

21 janvier 2015

genèse # 2 - genesis # 2

 Les jours d'après...

 Il y a eu comme un temps suspendu. Temps au cours duquel, comme beaucoup je me suis dispersée en désinformation. Est venu le temps de la réflexion, mais aussi celui de ne rien lâcher.

 Toujours en cours, mais de plus en plus lent...

DSCF6217

DSCF6212

DSCF6214

 Et voici pourquoi je ne peux pas donner d'indications, presque pour chaque carré une nouvelle association : pour ce grand carré, pas moins de 14 fils différents (seuls le jaune d'or et le bleu clair sont repris). Deux carrés se ressemblent ? oui, mais les roses et les lilas ne sont pas les mêmes, les bruns sont différents, les beiges sont colorés, plus jaunes, plus roses, plus blancs, plus gris... j'associe le bleu à un  beige ? demain j'associerai peut-être à un jaune très pâle, ou un vert ou un rose...

2015-01-21

Posté par clothogancho2 à 16:34 - - Commentaires [36] - Permalien [#]
Tags : , ,


10 janvier 2015

j'avais un rêve... - tenía un sueño...

J'avais un rêve... mais les mots sont aujourd'hui captifs.

 

2015-01-101

 

2015-01-102

contre tous les sangs versés, contre les haines et contre l'inculture, je prends mon pinceau, ma plume, mon crayon et, Poésie, je crie vers toi !

Muriel Daumal, alias Clothogancho. Pages arrachées au Marqués de Santillana, poète castillan du XIVè siècle, pages raturées, déchirées, muselées au fil rouge et enfermées dans un filet à pommes de terre.

DSCF6185

Je ne suis fermée à aucun dialogue, mais aujourd'hui, il n'y aura pas de commentaires.

 

Posté par clothogancho2 à 16:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

26 décembre 2014

genèse - genesis

Quand je commence, je ne sais pas où je vais, mais je commence. En fond : un "soleil couchant" de Monet.Des mauves, des gris, des jaunes, des bleus entre verts et gris, des bruns parfois plus violacés, des brumes...

Immergée dans la couleur, je commence, entourée de fils pas choisis. Certains s'imposeront peu à peu, mais il faut aussi "écouler" (é-couleur) certains stocks... Pas de boussole, tout se construira à partir de quelques impressions. Elles seront le centre de l'ouvrage, la suite n'aura probablement rien à voir...

C'est mon arrière-cuisine, pas mes recettes : il n'y en a pas.

DSCF6154

DSCF6152

DSCF6153

La suite dans quelques semaines... ou jamais, car il m'arrive de défaire et de passer à autre chose.

 

Posté par clothogancho2 à 08:06 - - Commentaires [41] - Permalien [#]
Tags : ,

20 décembre 2014

encore encore ! - otros

 Il en manquait deux pour tout à l'heure, les voici :

DSCF6135

 Le bicolore : dentelle en soie non décreusée grège trempée dans un bain d'indigo épuisé, la photo ne rend pas les bleus fanés délicats, corps en mohair et soie teint aux champignons (un bronze léger). Celui-ci, je crois que je vais en refaire un rien que pour moi ! Avis à celles qui voudraient du mohair et soie ultra-lace, j'en ai teint à la demande et il m'en reste 600 gr de différentes couleurs très délicates (clic sur "contacter l'auteur"), il n'en faut pas plus de 25 grammes pour ce genre d'ouvrage (+ la soie ou un autre fil pour la dentelle car sur un mohair aussi léger elle se définit mal et c'est dommage de passer du temps pour un résultat médiocre).

 Le blanc cassé : laine de pays Catusse, un seul fil. Je porte cette laine à même le cou, elle ne gratte pas !

Les voici à la lumière artificielle, difficile de tout retrouver au niveau des couleurs mais le bleu est plus juste sur le côté gauche de la photo dans la partie qui pendouille!!! Avouez les filles qu'on les voit bien portés ensemble avec caraco ajusté, cotillons à fines rayures et bas tricotés !

DSCF6136

 

Posté par clothogancho2 à 08:18 - - Commentaires [26] - Permalien [#]
Tags : , ,

15 décembre 2014

du pareil au.... - toda lana es pelos

 Samedi, ce sera nougat, avec les amies. Cette fois, nous ne jacasserons pas en cassant ensemble les amandes mûries au pied de la Sainte Victoire, c'est moins drôle. C'est promis, je ne dirai rien sur la cuisson du miel mais je ne "viendrai pas les mains vides", il a fallu que je tricote (presque) aussi vite que Maorie...

 Sur le principe de l'Abyssal de Mademoiz'elle K, et de rangs raccourcis à ma manière pour avoir un châle un peu plus profond,  4 déclinaisons : il suffit de choisir un autre point dentelle. 1 version grise en Lang Jawoll Magic (50 gr), 1 en alpaga lace maison (gris perle) et angora lace blanc A. Blatt (50 gr), 1 en alpaga lace maison (gris perle) et mohair pichenette bleue G. Picaud, 1 très aérienne en alpaga maison (le même gris perle obtenu avec une fin de noix de galles du Luberon).

2014-12-152

2014-12-151

Il me reste encore 30 gr de ce même écheveau d'alpaga de 100 ou 110gr. Pour le finir, une version très prometteuse, avec dentelle en bourrette de soie lace retrempée dans du bleu très léger et triangle en alpaga est en cours, à voir prochainement !

Posté par clothogancho2 à 14:34 - - Commentaires [26] - Permalien [#]
Tags : , ,



03 décembre 2014

ne pas vendre la peau de l'ours... - no hay que vender la piel del oso

                                               2014-11-27

Encore une fois, rien de bien nouveau : la poupée de chiffons, en tissu ou en tricot, c'est presque aussi vieux que le monde, il en existe des dizaines de versions, en voici une ... et Lolapinso vient de me faire découvrir http://delitmail.blogspot.fr , comment ai-je pu passer à côté alors qu'il me semble qu'Olivia du Souk en avait déjà parlé ?

Pour réaliser l'ourson de base, il faudra quelques mètres de fil (lace en double) de trois couleurs différentes (A le corps, B la tête, C pour les oreilles). Pour chiner les couleurs, il faut évidemment 5 ou 6 fils différents. Pour ajouter un motif, prévoir 1m ou 2 d'une autre couleur.

2 Aiguilles à tricoter et un crochet n°2

une aiguille à laine

du rembourrage

Compter environ 1h15 à 1h30 pour réaliser un personnage. Ce n'est pas difficile mais c'est minutieux, lunettes impératives si on a passé un  certain âge !

 

Le principe : on tricote un rectangle que l'on resserre au niveau du cou pour former tête et corps.

2014-11-30

2014-11-301

les coutures se trouvent au milieu du dos et de l'arrière de la tête

DSCF6079

Pour crocheter les jambes et les bras, c'est le même principe (attention, c'est le plus minutieux) : faire un anneau magique avec le fil B, crochet n°2, dans cet anneau crocheter 6 mailles serrées. Refermer en tirant sur le fil coulissant de l'anneau pour le resserrer, et monter le tube en tournant en ms et en piquant dans le brin arrière des mailles qui se présentent (le travail sera plus souple). Ne pas se soucier de la fin des rangs, monter tout droit ou plutôt en colimaçon ; le tube, minuscule, se forme tout seul. Pour les jambes arrêter à 3cm en prévoyant une petite longueur de fil pour coudre le membre sur le corps. Bras : 2cm.

Coudre les jambes en refermant le bas du corps. Coudre les bras.

DSCF6080

Oreilles : faire un anneau magique avec la couleur C, trois ml, 7 brides, resserrer la coulisse mais ne pas fermer en rond, on a deux petites coquilles qui pourront être un peu repliées au montage. Ne pas oublier de faire un petit museau rose (un point de croix au milieu de la face) !

DSCF6081

(oreilles de lapin -les belles vertes du lapino bleu à rayures rouges- : chaînette de 6 mailles, 1ml pour tourner, 2mc, 2ms, 2br, 3ml, passer de l'autre côté de la chaînette : 2br, 2ms, 2mc. une ml pour tourner, border le tout en faisant un tour de mc sur ce qui sera l'endroit. En cousant, replier un peu l'oreille pour la creuser).

Prière de ne pas vendre la peau de l'ours...

2014-11-302

Posté par clothogancho2 à 00:27 - - Commentaires [30] - Permalien [#]
Tags :

30 novembre 2014

ribambelle - de sartas y retahilas

 Enfant, nous aimions plier le papier et découper de petits personnages qui se tiendraient la main et danseraient à contre-jour sur nos fenêtres, joyeuses ribambelles de l'hiver ou simples flocons en prévision de Noëls qui étaient merveilleux avec trois bricoles et pas grand chose dans les souliers (alerte rouge ! c'est mon quart d'heure misérabiliste mais depuis des semaines, les supermarchés qui dégueulent littéralement de bouffe et d'horreurs baptisées jouets m'écoeurent)...

Bien sûr, la photo est un montage car au moment de la prendre je n'avais pu tricoter que sept personnages, mais c'est à ces ribambelles que je pensais.

Montages4

Je ne souhaitais pas l'effet de standardisation des sujets au crochet (attention : beaucoup de ces amigurimis sont adorables, mais je ne m'y reconnais pas), j'avais fait en 2009 quelques petits monstres en tissu, peinture et collage papier, des broches pour mes filles et mes nièces,

DSC04552

j'y suis cette fois allée au tricot, plutôt en "free" avec des bouts de fil et des aiguilles du 2 /2.5, les membres et les oreilles sont au crochet. Les bestioles mesurent 10 à 12 cm. Entre temps la famille s'est agrandie et les oreilles un peu améliorées. Explications en images dans un prochain message !

DSCF6064

DSCF6065

Posté par clothogancho2 à 01:05 - - Commentaires [39] - Permalien [#]
Tags :

11 novembre 2014

mère et filles, portraits de femmes - madre e hijas, retratos de mujeres

 

Allez, une fois n'est pas vraiment coutume sur ce blog...

Mathilde, Princesse Seconde, sert souvent de modèle mais ne montre pas son visage. Le voici.

10155385_10202376568867907_843492222_n

Camille, Princesse Première, maman de deux loulous, a fait son coming out sur la toile.

camille1

quant à Clotho, c'est encore là qu'elle se reconnaît le mieux, à Grenade, crevée, mais dans son monde

andalousie042010 077

 

Et quand mère et fille(s) s'associent pour célébrer la naissance d'un petit Gaspard, ça donne ça : la fille aînée, à la couture, la mère au tricot (non sans mal). Et la cadette me direz-vous ? elle bricole aussi, mais les photos seront pour un autre jour...

DSCF6044

2014-11-11

Alpaga de mon stock + holstgarn et mérisoie des filatures du Valgaudemar, biais de recyclage taillé dans une vieille robe... modèle improvisé.

Coussin et bavoirs Supercabane ici.

Montages3

et j'en connais qui ne vont pas être contentes que j'ajoute la petite photo des profils, 6 ou 7 ans déjà, sur le bateau au retour de Majorque !

(Bon, merci les filles, c'est bien narcissique tout ça, mais je suis tellement fière de mes filles et de mes petits-enfants et même de la petite chienne de Mathilde, Guapa, avec un nom pareil, hein..., alors je n'ai pas pu m'en empêcher, il fait si moche aujourd'hui !)

Posté par clothogancho2 à 14:58 - - Commentaires [56] - Permalien [#]
Tags : , ,

04 novembre 2014

couleurs - colores

A demain sur couleur Clotho !

Montages

Posté par clothogancho2 à 14:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

28 octobre 2014

"l'haine" de pays, la mal aimée - de tierra y malquista - les filatures Catusse

 D'accord, en Espagne on dit qu'on ne mélange pas churras y merinas, torchons et serviettes, matières nobles et viles laines, rudes, rêches, même pas tordues, peu propices aux nuances et pourtant si légères et moussues, comme ces coussins spongieux et un peu secs qu'on trouve au pied des chênes, dans nos sous-bois...

 Facile de monter en épingle (en aiguilles?) la Lopi et autres semblables qui ont pour elles d'évoquer terres lointaines et mythiques. Moins glamour de se tourner vers l'Aveyron (quoique...), là où il y a peu encore on lavait et on filait "pour de vrai" la laine le long des rivières, une laine sans pédigrée, il est vrai, et qu'on n'envoyait pas au grand carrefour de Biella, en Italie, là où se retrouvent toutes, ou presque nos laines d'Europe.

 Au début de l'été dernier, prenant à rebrousse-poil "le" fameux chemin, de Saint Guilhem le Désert à Conques, parce que j'avais un  fil en tête, nous avons poussé jusqu'à Rodez, je voulais voir les filatures Catusse.

 Emue par la rusticité de lieux tombés en déshérence, touchée par une aventure familiale tout à fait en péril, j'ai décidé de tester une ou deux qualités pour mes petits essais de bouillon ou de fermentation. La 2 fils en écru, 400m aux 100gr, régulière à l'oeil mais pas à l'usage, avec laquelle après teinture j'ai réalisé le châle de Mam'zelle Flo

DSCF5956

033

et une laine maison plus rustique encore, plus légère et plus fine, non tordue, en un fil, que "l'héritière des lieux" est allée chercher spécialement dans "les réserves du bas"... cette qualité ne figure pas sur le site, si vous en voulez, appelez !

 Avec cette rustique un fil qui se colore miraculeusement, j'ai épuisé tous mes bouillons même les plus pâles et surtout tous les bains de fermentation, je n'ai donc rien perdu de mes bocaux. J'ai essayé des végétaux qui n'auraient pas marché sur l'alpaga, car l'alpaga, ce capricieux, dédaigne assez la fermentation. Ce qui paraît blanc est en réalité jaune pâle, plutôt citron, mais que voulez-vous quand on a l'oeil électronique on manque de subtilité :

DSCF6002

Dans la foulée, grâce à la "matrice" fournie par le Gunmetal de Mam'zelle Flo (montage de la partie mousse), j'ai bricolé une petite improvisation dans cette rustique un fil, irrégulière, légère, qui gratouille un peu mais que je supporterai parce que l'hiver, par-dessus le col relevé de mon manteau, elle ne sera pas à même la peau !

DSCF6011

DSCF6006

DSCF6010

Pour la couleur : fin de cochenille puis bain d'indigo franchement épuisé ... un ton fleur de bruyère...

Tout compte fait, je crois qu'il ne faut pas chercher à bloquer la sauvageonne, cette rebelle, tant pis pour les motifs, elle sera sûrement plus jolie quand elle frisottera comme certaines chevelures sous les brumes de l'automne !

 Et puis, la semaine prochaine, mercredi, c'est promis, je vous proposerai ces 50 écheveaux d'alpaga (100gr, 800m) :

2014-10-281

 

Posté par clothogancho2 à 15:40 - - Commentaires [31] - Permalien [#]
Tags : , ,



Fin »