clothogancho2

20 juin 2015

solstice et constellations - solsticio y constelaciones

DSCF6627

 Utilisé pour filtrer des végétaux mis à macérer pour une teinture, ce voile a été oublié aux intempéries... Taché et piqué, je l'ai brodé essentiellement au point de noeuds en suivant un parcours "galactique".

 Comme souvent, l'envers est aussi intéressant que l'endroit, je n'aurais pas su obtenir directement ce tracé "sismographique", il révèle une progression dans l'espace insoupçonnable sur l'endroit :

DSCF6630

Soies teintes par fermentation, coton du "commerce".60 cm x 60 cm

DSCF6626

DSCF6628

 

Posté par clothogancho2 à 18:28 - - Commentaires [22] - Permalien [#]
Tags : ,


13 juin 2015

se retirer ou jubiler ? - ¿jubilarse o refocilarse ?

 On ne sait pas trop s'il s'agit de "mettre la clé sous la porte", "prendre la clé des champs" ou "passer le relais". Toujours est-il que ça finit par arriver, et le chemin a été plutôt long, mes godillots étaient usés...

Avant, la collègue et amie fait un tout petit bla-bla, très grosse fatigue, ça donne ça, et c'est pas franchement beau à voir, hein ! (non, je ne pleure pas, vous pensez bien):

P1150033

Mais après, avec quelques bulles qui montent au cerveau, ça commence à aller mieux !

retraite Muriel 06 2015

Bref, un p'tit coup de champ' et zou ! on est définitivement out, on part sans laisser de traces, ou si peu...

 De traces il sera donc encore question dans des bricolages multiples qui ont maintenant quelque chance de passer au premier plan (peut-être).

 Pour l'instant de l'éco-print, des recherches à faire sur un mordançage vraiment écologique et des momies à déficeler. Les expertes trouveront ça très très moyen, j'en suis aux balbutiements, il s'agit de faire des tests et de collecter quelques pièces, ensuite, on verra. Au niveau des couleurs, c'est beaucoup plus "jouissif" que la teinture sur écheveaux.

DSCF6606

(sur soie)

2015-06-13

(sur coton, fils des soies de Fanny, déjà teints par fermentation)

 

Posté par clothogancho2 à 12:13 - - Commentaires [41] - Permalien [#]
Tags : ,

03 juin 2015

essais d'éco-print

DSCF6583

Bon, d'accord, rien n'est bien défini, mais ce sont encore des essais... Branche de berbéris sur une étoffe qu'on m'avait vendue pour de la soie il y a 40 ans et qui n'a de soie que le nom... Fixation à la vapeur (des nems, quoi...), avec mordançage dans les vinaigres de plantes que je récupère quand les bains de "fermentation" sont épuisés. Le kaki est souverain (Maorie, le kaki ! cette année je ne dois pas le rater mais VERT !).

DSCF6584

"Taches" d'eucalyptus (de Galice), car on ne peut appeler ça que taches, sur la même étoffe, mais les couleurs sont exactement ce que je voudrais obtenir (des bruns et des violets sombres)!

Hélas, j'ai voulu tester le mordançage à froid recommandé par Longridge Farm, Jude Hill et Michel Garcia sur les fibres cellulosiques, un mélange d'alun (je sais, on le diabolise mais ce n'est quand même pas l'aluminium et ses nano-particules), de chaux et de vinaigre, une catastrophe ! L'alun fait ressortir le jaune de toutes les feuilles d'eucalyptus, et que le jaune, un jaune bien brillant mais aucune trace de violet ni de brun-rouge, ça n'a donc pas d'intérêt pour cette pratique. Voilà, Valérie, j'ai gâché quelques-unes des feuilles collectées pour moi en Australie (sigh...).

 Je ne montre pas tout en détail, la mosaïque suffira à donner une idée de la chose :

2015-06-03

 Pour dire la vérité, j'aime bien les ratés, les trucs un peu m...diques, donc ça me convient parfaitement, j'en ferai quelque chose !

Posté par clothogancho2 à 19:45 - - Commentaires [33] - Permalien [#]
Tags :

01 juin 2015

autre point de vue - otro punto de vista

DSCF6430

Puisqu'il y a mille manières d'envisager les choses... une autre sur FB Clothogancho.

*  *  *mardi matin, 8h. Bon, je suis obligée de le dire clairement : il n'a jamais été question de quitter ce blog, j'annonce simplement à celles qui ne le savaient pas que j'ai deux pages Face Book, une publique et une privée... voilà... et comme je ne sais pas ajouter les petits bidules à droite pour le signaler (shame on me) je l'écris, "en clair", croyais-je, donc pas de mouchoirs, pas de GPS, rien ne change.

Posté par clothogancho2 à 20:25 - - Commentaires [23] - Permalien [#]
Tags : ,

14 mai 2015

rajeunir - remozar

Non, je ne promets pas le bain de jouvence, la trempette lustrale, l'aspersion d'eau bénite -du Jourdain, s'il vous plaît-, aux propriétés  mirifiques et immémoriales (19 euros le petit flacon, sur les sites ad hoc, oui oui ça existe, je vous l'assure), non ! seulement un petit coup d'aiguille bien senti. Miracle de l'acupuncture ? point. Patch régénérant aux vertus merveilleuses ? Ne vous êtes-vous pas déjà fait refiler, un jour de cafard, le produit miracle, au prix astronomique car "tout a un coût ma bonne dame", qui promettait d'effacer en deux jours certains signes visibles d'un temps qui, c'est bien connu, ne fait que des ravages ? bien sûr que si, ne niez pas, même moi je me suis fait avoir, et pas qu'une fois !  Rassurez-vous, il ne s'agit que de couture. Ah, j'en vois qui pensent "c'est dommage"...

 Cette tunique était usée jusqu'à la trame et déchirée à un endroit de mon anatomie que je ne passe pourtant pas mon temps à soupeser (ou à faire soupeser, pardonnez l'audace de mon propos en ce jour ascensionnel mais l'âge rend impudique, vous savez, mesdames !). Loin des habituels lieux de frottements, ces proéminences entretiendraient-elles un rapport conflictuel avec le vêtement ? Je ne suis pas loin de le penser, et souvenir-souvenir, les "copines" de ma génération qui défilèrent en balançant leur soutien-gorge dans les manifs me comprendront, quant aux femens, c'est moi qui les comprends.

  Pour cette tunique, donc, j'ai encore adopté le ravaudage sauvage (ça y est, j'en vois qui vont entendre "racollage", rayer leur adhésion à mes news et je ne finirai pas au paradis des blogs les plus je ne sais pas quoi, société de la conso-compétition et politiquement correcte oblige...). C'est bon, j'arrête le bla-bla.

DSCF6554

DSCF6555

2015-05-121

Différents travaux de longue haleine sont sur le métier et quelques teintures, à proposer peut-être avant les vacances... So long... hasta luego !

Posté par clothogancho2 à 19:11 - - Commentaires [51] - Permalien [#]
Tags : ,



23 avril 2015

printemps hâtif - a punto largo

Hâtif, furtif, presque bâclé ce délicieux printemps. A peine éclos déjà éparpillés les délicats pétales en neige éparse sur les jardins.

2015-04-233

Aussi hâtifs, quelques points pour petites chutes

Montages5

Posté par clothogancho2 à 09:06 - - Commentaires [23] - Permalien [#]

25 mars 2015

nopes et jacquard au crochet

DSCF4894

 On me le demande souvent : les nopes (petites boules) sont-elles faites en même temps que le reste du rang. OUI ! Il s'agit d'une simple technique de jacquard au crochet dont vous trouverez des explications en divers endroits :

http://la.boutique.du.tricot.over-blog.com/article-29601242.html

http://dhost.info/siubhan/crochet/crocjacquar.htm

http://www.annettepetavy.com/pages/fr/bulletin/2013/06.html

 Les nopes sont réalisées ainsi : avec le fil de couleur contrastée B, dans le même trou, 1br inachevée, 4 dbles brides inachevées, 1br inachevée, 1 jeté, ramener une boucle dans toutes les mailles en attente, reprendre le fil principal A et faire une ml pour resserrer. Poser le fil de couleur contrastée B sur le rang précédent et l'emprisonner comme s'il faisait partie de ce rang précédent. Dans le principe des carrés grand-mère (groupes de 3 brides) il se voit dans l'espace entre les 3 brides, ce n'est qu'au rang suivant que l'on va à nouveau emprisonner ce fil au moment de piquer dans cet espace, comme si ce fil B faisait partie du rang précédent.

(com fermés)

Posté par clothogancho2 à 12:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

21 mars 2015

tesselles - teselas

 Quand tout vole en éclats, il en coûte de ne pas rester à terre...  Ne pas donner raison aux forces négatives. A terre, ramasser quelques morceaux et se relever. Des fragments, faire quelque chose.

DSCF6433

DSCF6430

DSCF6422

DSCF6396

DSCF6383

DSCF6413

 Vous n'aimez pas le jaune ? mais sans les jaunes que serait Turner ? que serait l'Atelier aux mimosas de Bonnard ? il est l'éloquence des autres couleurs !

  Et pour celles qui s'inquiètent du schéma dans son entier et de la construction de la chose, voici la vue d'ensemble assez médiocre que je vous propose :

DSCF6428

Les laines : de toutes provenances, en lace et cobweb. Tous les jaunes sont issus de végétaux (lichens essentiellement) et doublés d'un fil industriel de récupération (cadeau de Valérie ou cobweb cash-mérino de Colourmart), les mauves et violets sont de campêche ou garance + indigo, ici et là courent des fils qui semblaient d'argent et de bronze que Barjolaine m'a envoyés, certains roses sont issus de cochenille, de racines ou d'écorces, d'autres sont industriels (récup de Valérie), tous les beiges sont végétaux (des fins de bains de fermentation).

 Ni puriste, ni intégriste, tout me paraît possible, la mixité reste le maître-mot !

Posté par clothogancho2 à 08:20 - - Commentaires [99] - Permalien [#]
Tags : , ,

07 février 2015

ce qu'il nous reste - lo que nos queda - Thomas Vinau

DSCF6096

 Depuis le début de cette année 2015, d'une violence insupportable, il ne se passe pas cinq jours sans que nous ne soyons touchés par un décès. C'est beaucoup. Je me sens absente avec les absents. Je reviendrai. Pour l'heure, laissons la parole aux poètes.

 

Je te parle du vent. De la menthe qui pousse. De l'immense

gris au-dessu de nos têtes. Je te parle des ronces

sous la pluie. Des jours qui nous dépassent. Des absents.

Je te parle des poussières. Des orages. Du temps

qui dégouline au fond du puits. Je te parle de la perte.

Je te parle des miettes. Des instants bienveillants.

Des cadeaux minuscules. Des cailloux dans la boue.

Des fourmis qui veulent vaincre. Je te parle du vide.

Des matins où tu rampes. De la peur des enfants.

Je te parle de ce que je vois pour dire ce que je ne vois pas.

Je te parle du trou. Du vertige de la chute. Du repos

sur le bord. Je te parle de cette façon de vivre comme

les plantes en courant après la lumière. Je te parle

des cendres. De ce que nous goûtons. De ce que

nous perdons. Des arrière-goûts. Des espérances.

Des découvertes. Je te parle de mes rêves.

De ce qui nous déploie. De ce qui nous recroqueville.

De la disparition. Je te parle de nous.

De ce que nous sommes. De ce qu'il nous reste.

Thomas Vinau. Nos cheveux blanchiront avec nos yeux.

Alma éditeur. 2011

Vous trouverez Thomas ici

(Les commentaires sont fermés)

 

 

Posté par clothogancho2 à 14:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

21 janvier 2015

genèse # 2 - genesis # 2

 Les jours d'après...

 Il y a eu comme un temps suspendu. Temps au cours duquel, comme beaucoup je me suis dispersée en désinformation. Est venu le temps de la réflexion, mais aussi celui de ne rien lâcher.

 Toujours en cours, mais de plus en plus lent...

DSCF6217

DSCF6212

DSCF6214

 Et voici pourquoi je ne peux pas donner d'indications, presque pour chaque carré une nouvelle association : pour ce grand carré, pas moins de 14 fils différents (seuls le jaune d'or et le bleu clair sont repris). Deux carrés se ressemblent ? oui, mais les roses et les lilas ne sont pas les mêmes, les bruns sont différents, les beiges sont colorés, plus jaunes, plus roses, plus blancs, plus gris... j'associe le bleu à un  beige ? demain j'associerai peut-être à un jaune très pâle, ou un vert ou un rose...

2015-01-21

Posté par clothogancho2 à 16:34 - - Commentaires [40] - Permalien [#]
Tags : , ,