On ne sait pas trop s'il s'agit de "mettre la clé sous la porte", "prendre la clé des champs" ou "passer le relais". Toujours est-il que ça finit par arriver, et le chemin a été plutôt long, mes godillots étaient usés...

Avant, la collègue et amie fait un tout petit bla-bla, très grosse fatigue, ça donne ça, et c'est pas franchement beau à voir, hein ! (non, je ne pleure pas, vous pensez bien):

P1150033

Mais après, avec quelques bulles qui montent au cerveau, ça commence à aller mieux !

retraite Muriel 06 2015

Bref, un p'tit coup de champ' et zou ! on est définitivement out, on part sans laisser de traces, ou si peu...

 De traces il sera donc encore question dans des bricolages multiples qui ont maintenant quelque chance de passer au premier plan (peut-être).

 Pour l'instant de l'éco-print, des recherches à faire sur un mordançage vraiment écologique et des momies à déficeler. Les expertes trouveront ça très très moyen, j'en suis aux balbutiements, il s'agit de faire des tests et de collecter quelques pièces, ensuite, on verra. Au niveau des couleurs, c'est beaucoup plus "jouissif" que la teinture sur écheveaux.

DSCF6606

(sur soie)

2015-06-13

(sur coton, fils des soies de Fanny, déjà teints par fermentation)