Toute trace est une quête et une faille dans le temps, un anachronisme, un symptôme... à la fois irruption du passé, fantôme,  et désir de durer, de ne pas disparaître tout à fait du futur qui se fera sans nous.

 Toutes ces empreintes, ces suaires et ces vestiges, ces squelettes de feuilles, de branches sont le même signe d'une réflexion sur le temps.

 Une fois roulées dans des "bundles" les branches de bruyère à balais forment de véritables nids, à l'instar des squelettes de vigne vierge travaillés par le vent et récupérés au fond du jardin. Après la taille des oliviers, je tresse des nids ou plutôt des couronnes que je ne me lasse pas de regarder.

2016-07-19

Dans les bois, les feuilles tombent naturellement sur des bois morts et semblent prêtes à recevoir l'étoffe pour s'y imprimer.

DSCF6175

DSCF7539

(foulard de soie portant traces d'aiguilles de pin et fantômes de prunus et néflier)

Même les bois qui servent aux bundles portent le souvenir des feuilles.

DSCF7528

DSCF7523

Les liens laissent leurs traces

DSCF7541

DSCF7540

(autre foulard de soie où se superposent les fantômes de feuilles et ceux des ficelles )

DSCF7538

les feuilles de kaki (à droite), si denses, deviennent diaphanes sur la soie...

DSCF7521

Dans un monde déchiré, ces choses inconsistantes et éphémères nourrissent et font tenir debout.

DSCF6606