Troc-troc... qui est là ? Quand deux sorcières se rencontrent sur la toile (d'araignée, bien sûr... elle était trop facile celle-là !) que se racontent-elles ?

Vous connaissez l'histoire des deux soeurs, la bonne et la mauvaise...  pfff... ça démarre toujours comme ça ! Oui, l'histoire des deux soeurs qu'on envoie l'une après l'autre à la fontaine où une fée déguisée en vieille femme réclame un peu d'eau fraîche ?

Eh bien voilà, je ne sais pas quelle sarabande, quel sabbat, quel souk ont fichus Clotho et Olivia,  mais quand elles sont revenues de la fontaine, il n'y eut point pour elles de diamants, de perles, ni de crapauds, mais l'une et l'autre bel et bien se mirent à bourgeonner. Dès qu'elles ouvrirent la bouche, à son soulagement Olivia vit ses boutons s'épanouir en fleurs le long de lianes tentaculaires et Clotho se couvrit de pustules, grassouillettes à souhait.

Il y eut donc échange fructueux et contagieux !

Sac Olivia-via, la reine du sabbat, la drôle, la grinçante, celle qui fait des pieds de nez aux guignols de ce monde !

                                                      DSC04711

                                                     pustules

contre corolles  Clothogancho (série numéro trois, sur tricotin bleu) :

                                                      DSC04630

                                                      DSC04631   

                                                      DSC04635

Une fleur cependant échappa au sortilège et s'épanouit maintenant sur les corsages de Clotho :

                                                       DSC04720

Le même jour (quelle providence !), il tomba dans les mains de Clotho un présent céleste et qui venait d'une autre fée :

                                                      DSC04709

                                   MERCI CECILE, la reine de toutes les aiguilles, je suis comblée !

(Laine Holst Garn, "Opal" et "Chiffon", deux nuances que je n'avais pas. Superbe packaging, beau nuancier, et les envois sont très rapides ! )

A moi céphalopodes, verts céladon et bleus célestes, demain peut-être rouler des perles sur un tapis de roses et enfiler les jours comme un long fleuve tranquille (non, il n'y a pas de moquette ici, et moi non plus depuis trois mois je ne fume plus mais je crochète, waouh !).