Glisser sur les eaux, en avoir toute la majesté, un rêve... hélas... se retrouver vilain petit canard sans espoir de métamorphose, enfin, se consoler avec la plume qui demeure, toute virtuelle, je vous le concède.

Odile -Eau d'île- Ode île de Fée moi un cygne méritait mieux que ces portraits détestables... mais tout de même, hauts les cols, c'est avec bonheur et sur toutes sortes de tenues que j'arbore fièrement une merveille qui fait des ravages sur l'étang, les marécages et les marais salants ! Toute la Camargue se retourne, je vous l'assure.

                                   2012-03-201

                                   2012-03-28

 

Et puis, les corolles des amandiers en neige silencieuse tombent et se piquent maintenant aux buissons d'aubépines. Tout se multiplie au gré d'un petit tweed que j'ai teint en différentes nuances grisonnantes (yèble, brou, chou etc), mais il ne faut voir dans cette grisaille qu'un exercice pictural qui satisfait mon pointillisme, rien de triste en vérité.

                                    2012-03-281

Il me semble n'avoir jamais rien fait d'aussi long. A quoi cela ressemblera-t-il finalement ? mystère... A suivre...